La phonétique en jouant

La phonétique en jouant

La prosodie

Qu'est ce que la prosodie ?

 

Vous trouverez une quantité de définitions de la prosodie selon que l'on parle de linguistique, de poésie ou de phonétique.

 

Selon Pierre Martin  "Domaine particulier de la phonétique qui s’occupe de décrire les sons du langage au niveau de l’énoncé (L'énoncé peut-être un mot, un groupe de mots ou une phrase.). La prosodie s’attarde plus précisément à l’impression musicale que fournit l’énoncé. On y observe des phénomènes prosodiques tels que l'intonation, l'accentuation, le rythme, le débit et les pauses. Chacun de ces phénomènes prosodiques se manifeste par des variations au niveau de la fréquence, de la hauteur, de l’intensité et/ou de la durée".

 

En didactique des langues, la prosodie se réfère à la production orale et se résume à trois composantes : rythme, intonation, accentuation qui interfèrent entre eux. Mais le rythme comprend également les enchaînements, les liaisons, le schwa, le découpage syllabique, l’accent final.  L’intonation peut également être considérée comme une composante du rythme car elle a un rôle rythmique

C'est pourquoi nous allons beaucoup travailler sur le rythme qui, lorsqu'il est acquis (parler avec un rythme français) permet d'améliorer les sons eux-mêmes.

 

A quoi sert la prosodie ?

- Le langage écrit ne peut exister sans la ponctuation ex : Ilestvenumaisjenel’aipasvu

- Le langage verbal ne peut exister sans la dimension prosodique, sinon le discours n’a aucun sens

on peut donc dire que la prosodie c'est la ponctuation de l'oral

La prosodie sert à :

- Structurer   

- Clarifier  

-Segmenter 

- Opposer le sens      

- Renseigner sur le locuteur

- Contraster

- Nuancer

- Mettre en relief

- Informer sur l’état affectif du locuteur

 

 

Prosodie et graphies.

Il faut se poser la question de savoir si la reconnaissance des traits prosodiques peut se faire à partir de l’écrit.

En 5 minutes trouvez les signes graphiques qui indiquent la prononciation ex :

 ouf ! hein ? tant pis !  zut alors ! oui,  oui … oh oui ! c’est oui ? c'est oui;

Entrainez vos apprenants à prononcer ces différentes intonations.

Certaines langues ont plus de signes graphiques indiquant la prononciation.

En espagnol par exemple, le fait de mettre les signes graphiques en début de phrases permet de mieux choisir l'intonation dès la lecture du premier mot de la phrase.

  • ¡ Que desilusión !
  • ¿ Cómo estas ?

 

Pour aller plus loin :

http://courseweb.edteched.uottawa.ca/Phonetique/pages/prosodie/notions.htm

http://french.chass.utoronto.ca/linguistique/prosodie/pmartin/index.html

 

 

Retour : http://la-phonetiqueenjouant.blog4ever.com/



31/03/2014

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 162 autres membres